Marine Philomen Roux

Ce qui pourrait sembler être un parcours chaotique pour les fiers défenseurs du CDI, ressemble davantage à une prouesse hyper-active d’une personne ancrée dans le sensible.

Eclairagiste-scénographe depuis 2011 ayant accompagné des musiciens sur scène tels que Philippe Katerine, et Sophie Hunger, j’ai, au fil du temps, confirmé ma sensibilité exacerbée à l’image dessinée et photographiée. Et comme le quotidien semblait disposer d’encore assez d’espace pour penser et imaginer, j’ai planté mes mains sur une machine à tatouer en 2018, puis modelé la terre à grès en 2021.

Je pratique dans mon atelier près de Reims, et me déplace très régulièrement à Paris et ailleurs.

Photo © Alexandre Le Mouroux